Norbert IFRAH – Paris

Biographie de Norbert Ifrah

Le Professeur Norbert Ifrah, président de l’Institut national du cancer.


Le Professeur Ifrah a réalisé la majeure partie de son parcours de clinicien hématologue et d’universitaire à Angers, où il a été Chef de service des maladies du sang puis tour à tour Responsable du Pôle Hématologie-Réanimation Médicale-Néphrologie-Transplantations du CHU Angers, Vice-Président en charge de la recherche puis Président de la Commission médicale d’Etablissement pendant deux mandats (2007-2015). Il y a créé en 2014 une Fédération Hospitalo-Universitaire dédiée aux leucémies (GOAL), sur Appel d’offre des Hôpitaux Universitaires et des Universités du Grand Ouest et de l’Inserm.

 

En tant que Professeur d’Université, il a enseigné l’hématologie et la cancérologie dans plusieurs modules universitaires. Avec le Professeur Olivier Rascol de Toulouse, il a été Lauréat en 2012 du premier Appel d’offre pour les Programmes d’Investissement d’Avenir (Projet FCRIN).


Norbert Ifrah a exercé de nombreuses fonctions au sein de sociétés savantes et de Conseils d’Administration : Président de la 47ème section du conseil national des universités, du comité national de coordination de la recherche, de FHF Cancer, du Collège des Hématologistes Français.

 

Membre du Bureau du Cancéropôle Grand Ouest, Vice-président de la Société Française d’Hématologie, Membre du Conseil d’Administration et du Conseil scientifique de la Société Française de Greffe de Moelle et de thérapie Cellulaire, de l’Etablissement Français du Sang, de la Ligue contre le Cancer de Maine et Loire, puis de l’Institut National du Cancer représentant la Fédération Hospitalière de France.

 

Membre d’une unité de recherche Inserm et CNRS, il a dirigé pendant quinze ans un réseau de recherche national sur les leucémies aigues de l’adulte. Il est signataire de plus de 250 publications internationales, pour l’essentiel dans le champ des hémopathies malignes.

 

Chef du service d’hématologie du CHU d’Angers jusqu’à sa nomination à l’Institut national du cancer, il continue à exercer ses fonctions de Chef d’un pôle transversal incluant les maladies hématologiques, cancéreuses, infectieuses et inflammatoires.